Categories

Explosive Violence Monitor report translations

Surveillance des engins explosifs improvisés

Résultats clés

2016

  • En 2016, ACVA a comptabilisé 19 246 personnes mortes ou blessées par des engins explosifs improvisés lors de 903 incidents. Parmi ces victimes, 74% étaient des civils.
  • Ces proportions représentent 45 % de toutes les victimes civiles de violences explosives.
  • Lorsque des engins explosifs improvisés ont été utilisés dans des zones peuplées l’année dernière, 88% de ceux tués ou blessés étaient des civils. Cela comparé à 29% dans d’autres zones.
  • Les civils morts ou blessés dans les zones peuplées représentent 91 % de tous les civils annoncés morts ou blessés par des engins explosifs improvisés.
  • L’Iraq, la Syrie, l’Afghanistan, la Turquie et le Pakistan ont eu le plus grand nombre de morts ou blessés par des engins explosifs improvisés en 2016.
  • Les six pays les plus touchés ont tous connu une augmentation de leur nombre de civils tués ou blessés par des incidents causés par des engins explosifs improvisés, comparé à 2015.
  • La Turquie a connu une augmentation de 103 % du nombre de civils morts ou blessés par des engins explosifs improvisés en 2016. La Somalie a, quant à elle, connu une augmentation de 132%.
  • Six pays et territoires ont eu plus de 500 civils tués ou blessés par des engins explosifs improvisés en 2016.
  • Ces incidents ont été répertoriés dans 48 pays et territoires à travers le monde- soit cinq de plus qu’en 2015.

Janvier-Juin 2017

  • Lorsque des engins explosifs improvisés ont été utilisés dans des zones peuplées durant les six premiers mois de l’année 2017, 91% des victimes étaient des civils.
  • Jusqu’à maintenant, cette année, les pays les plus touchés par les engins explosifs improvisés ont été l’Irak, l’Afghanistan, la Syrie, le Pakistan et la Somalie.
  • L’Afghanistan a été le pays le plus touché par les attentats-suicides.
  • Dans la première partie de l’année 2017, il y a eu une augmentation de 61% du nombre de civils morts ou blessés par des engins explosifs improvisés, comparé à la même période l’année dernière – ou une augmentation de 105% de civils morts.
  • Le Pakistan a connu une augmentation de 22% du nombre de victimes civiles – ou une augmentation de 41% du nombre de civils décédés.
  • La Somalie a connu une augmentation de 18% du nombre de victimes – ou une augmentation de 38 % du nombre de civils décédés.

Tendances des années 2011-2016

  • Le nombre de civils morts ou blessés dans des attentats-suicides n’a cessé d’augmenter, avec 9680 personnes touchées en 2016. Cela correspond à 5% de plus que ce qui a été enregistré en 2015, et 90% de plus que ce qui a été enregistré en 2011.
  • Ces six dernières années, les dommages causés par les engins explosifs improvisés ont surpassé les dommages causés par tous les autres types d’armes combinés.
  • Lorsque des engins explosifs improvisés étaient utilisés dans des zones peuplées, 91 % des victimes étaient des civils.