Categories

Français 🇫🇷Key report translations

Recensement de Violence Explosives: 2018

Résultats Clés

Bilan :

  • Lorsque des armes explosives ont été utilisées dans des régions peuplées, 90% de ceux tués et blessés étaient des civils. Cela comparé à 20% dans les autres régions.
  • Au total, 20 384 civils ont été tués ou blessés dans les régions peuplées.
  • AOAV a comptabilisé 32 110 morts et blessés par armes explosives dans 3,461 incidents en 2018. Parmi ces victimes, 22 342 étaient des civils – soit 70%.
  • Au total, 16 535 personnes ont été tuées (dont 9 621 étaient des civils), et 15 575 personnes ont été blessées (dont 12 721 étaient des civils) par des armes explosives dans le monde. Cela signifie que 58% de toutes les personnes tuées et 82% de toutes les personnes blessées par les violences explosives étaient des civils.
  • Les civils morts et blessés dans les régions peuplées représentaient 91% du nombre de tous les civils morts et blessés reporté.
  • À l’échelle mondiale, l’utilisation d’armes explosives par l’état a causé 15,654 morts et blessés en 2018. Parmi lesquels 64%, 10 040 personnes, étaient des civils.
  • L’utilisation d’armes explosives par l’état (10 040) a causé presque autant de morts et blessés civils que ne l’a fait l’utilisation d’armes explosives par des agents non-étatiques (10 716).
  • Le nombre de civils morts et blessés par violences explosives a connu une baisse de 30% l’année dernière comparé à l’année précédente. Cela signifie que c’est la deuxième année consécutive où AOAV comptabilise une diminution du nombre de victimes civiles.
  • Les incidents causés par des engins explosifs improvisés (EEI) ont tué et blessé plus de civils que tout autre type d’armes. Les EEI étaient responsables d’au moins 42% de toutes les victimes civiles par violences explosives en 2018. Les armes explosives lancées depuis un avion étaient responsables de 32% du nombre de civils morts et blessés. Les armes explosives lancées depuis le sol en étaient responsables pour 15%. Les 11% restants ont été causés par des incidents utilisant plusieurs types d’armes explosives: des mines (9%), des explosifs lancés par des navires (1%), et avec des méthodes de lancement incertaines (1%).
  • La Syrie, l’Afghanistan, le Yémen, l’Iraq, et le Pakistan ont connu une augmentation du nombre de civils morts et blessés en 2018 avec respectivement 9 587, 4 260, 1 807, 1 508, et 1 215 victimes civils.
  • Malgré une diminution globale du nombre de morts et blessés, AOAV a enregistré plus de 12 000 morts et blessés en Syrie – 80% étant des civils.
  • Certains des pays les plus touchés ont connu une augmentation du nombre de morts et blessés civils à cause des armes explosives, comparé à l’année antérieure, notamment l’Afghanistan, le Yémen, l’Inde et la Lybie.
  • Sept pays et territoires ont comptabilisé plus de 500 civils morts et blessés en 2018.
  • Les incidents ont été répertoriés dans 64 pays et territoires à travers le monde: cinq locations de plus qu’en 2017.