Categories

AOAV: all our reportsFrançais 🇫🇷Key report translations

Recensement de Violence Explosives: 2019

Résultats clés

Bilan

  • Lorsque des armes explosives ont été utilisées dans des zones peuplées, 90% des personnes tuées et blessées étaient des civils. Cela comparé à 16% dans d’autres zones.
  • Au total, 17.910 civils ont été tués et blessés dans des zones peuplées.
  • AOAV a enregistré 29.485 morts et blessés par armes explosives dans 3.816 incidents ayant fait des victimes en 2019. Parmi eux, 19.401 étaient des civils, soit 66%.
  • Au total, 13.169 personnes ont été tuées (dont 6.476 civils) et 16.316 ont été blessées (dont 12.925 civils) par des armes explosives dans le monde en 2019.
  • Les décès et les blessures de civils dans les zones peuplées représentent 92 % de tous les décès et blessures de civils signalés.
  • Les morts et les blessés civils dus aux violences explosives ont connu une diminution de 13 % en 2019, par rapport à 2018. C’est la troisième année consécutive où l’AOAV a enregistré une baisse du nombre de victimes civiles de violences explosives dans le monde.
  • Les armes explosives fabriquées ont fait au moins 9.811 victimes civiles (52 %).
  • Les engins explosifs improvisés (EEI) ont fait au moins 9.089 victimes civiles (48 %).
  • Les 501 victimes civiles additionnelles ont été causées par des incidents où plusieurs types de méthodes de lancement étaient utilisées.
  • Les EEI ont été responsables d’au moins 47 % de toutes les victimes civiles de la violence explosive en 2019. Les armes explosives à lanceur aérien ont été responsables de 28 % de tous les décès et blessures de civils ; les armes explosives lancées du sol ont été responsables de 20 % des morts et blessés civils. Les 4% restants ont été causés par des incidents liés à plusieurs types d’armes explosives (3%), à des mines (1%), à des explosifs lancés par la marine (<1%) ou à des méthodes de lancement non identifiées (<1%).
  • La Syrie, l’Afghanistan, le Yémen, la Somalie et la Libye ont enregistré le plus grand nombre de morts et de blessés civils en 2019, avec respectivement 7.256, 4.630, 1.345, 950 et 906 victimes civiles.
  • Malgré une baisse du nombre de morts et de blessés, la Syrie a comptabilisé plus de 8.774 morts et blessés, d’après l’AOAV, causés uniquement par des violences explosives, en 2019 – 83% étaient des civils.
  • L’Afghanistan, la Somalie, la Libye et le Sri Lanka ont connu une augmentation significative du nombre de morts et de blessés civils liés à des armes explosives, par rapport à l’année précédente.
  • Huit pays et territoires ont enregistré plus de 500 morts et blessés civils en 2019.
  • Des incidents causant des victimes de violence explosives ont été enregistrés dans 60 pays et territoires à travers le monde, soit quatre lieux de moins qu’en 2018.

By Michèle Ndedi Batchandji