Categories

Français 🇫🇷AOAV: all our reportsExplosive Violence Monitor report translations

Recensement de Violence Explosives: 2022

Bilan:

• En 2022, AOAV a enregistré 31,273 décès et blessures causés par des armes explosives sur 4,322 incidents.
• Parmi ces victimes, 20,793 étaient des civils, soit 66% du nombre total. Il s’agit des niveaux les plus élevés de dommages civils enregistrés depuis 2018.
• Le rapport montre que les pertes civiles dues à l’utilisation d’armes explosives ont grimpé de 83% l’année dernière, notemment à cause de la guerre en Ukraine. AOAV a enregistré 10,351 victimes civiles rien qu’en Ukraine.
• Les armes explosives utilisées dans les zones peuplées sont responsables de 90% des pertes civiles, tandis que les autres zones ne représentent que 12%.
• AOAV a enregistré 19,632 civils tués et blessés dans les zones peuplées, ce qui représente 94% des morts et blessés civils signalés dans le monde.

• Le nombre moyen de civils blessés par incident est passé de 4,5 en 2021 à 4,8 en 2022, soit une augmentation de 7%.
• Les femmes civiles signalées victimes de violences explosives ont augmenté de 1,6%, passant de 744 en 2021 à 756 en 2022, tandis que les femmes victimes signalées en 2022 représentaient 4% du nombre total de victimes civiles.
• Le nombre d’enfants victimes signalés a chuté de 19%, passant de 1,419 en 2021 à 1,146 en 2022, et le nombre d’enfants victimes de violences explosives est tombé à 5% en 2022, contre 13% enregistrés en 2021.
• L’Ukraine, l’Afghanistan, la Syrie, la Somalie et l’Éthiopie ont enregistré le plus grand nombre de victimes civiles dans le monde en 2022.
• Les armes explosives manufacturées représentaient 78% des victimes civiles en 2022, tandis que les engins explosifs improvisés (EEI) représentaient 21%.
• Les armes explosives manufacturées lancées au sol étaient responsables de 52% de toutes les victimes civiles, tandis que les armes explosives lancées par voie aérienne représentaient 19%.
• Le nombre moyen de civils blessés par frappe aérienne est passé de 5,6 à 7,5, indiquant une augmentation de 34%.
• Des incidents ont été enregistrés dans 60 pays et territoires à travers le monde, soit trois de plus qu’en 2021.